Poème 'Le Bonheur' de charlentoine

Le Bonheur

charlentoine

Le bonheur n’est que provisoire,
Vois comme il glisse au fil du temps,
Dans l’éphémère des histoires,
Que l’on traverse cœur battant.

Comme la fleur – la marguerite -
Il s’effeuille en baisers trop courts,
Et nos amours vont à la suite
Qui comptent les jours à rebours.

Mais s’il éclot, fais que sans cesse,
Sous l’arc en ciel de ses couleurs,
Ton jardin tienne sa promesse,
Avant la froidure et les pleurs.

Car le bonheur est provisoire,
Tu le sais depuis le début ;
Qu’importe ! Il faut pourtant y croire,
Et le vouloir à corps perdu.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS