Poème 'Le Froid' de Théodore de BANVILLE dans 'Sonnailles et Clochettes'

Le Froid

Théodore de BANVILLE
Recueil : "Sonnailles et Clochettes"

Dans le ciel noir, plein d’échancrures,
Il volait tristement, vêtu
D’un gros paletot de fourrures,
Et je lui dis: Qui donc es-tu?

Affublé d’un passe-montagne,<