Poème 'Le geste' de ATOS

Le geste

ATOS

Je bâtirai mon geste comme la demeure d’un rêve
pour ouvrir, de mes mains, aux lèvres du soleil.

A l’éclat de l’orage répond toujours un rivage.

Présent, en un charme sauvage,
un passant porte le son et te confie l’image de ta raison.

Je bâtis mon geste comme le seuil d’une maison
où j’accueille tes mains dans le creux des saisons.

Texte paru dans l’anthologie poétique des Flammes Vives Volume 1, Edition 2015
ISBN 9782365500692

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS