Poème 'Le Monde est un jardin' de Renée VIVIEN dans 'À l'heure des mains jointes'

Le Monde est un jardin

Renée VIVIEN
Recueil : "À l'heure des mains jointes"

Le monde est un jardin de plaisir et de mort,
Où l’ombre sous les bleus feuillages semble attendre,
Où la rose s’effeuille avec un bruit de cendre,
Où le parfum des lys est volontaire et fort ?

Parmi les lys nouveaux et les roses suprêmes,
Nous mêlons nos aveux à d’antiques sanglots…
Le monde est le jardin où tout meurt, les pavots
Et les sauges et les romarins et nous-mêmes.

Des rires sont cachés partout ; l’on sent courir
Au ras du sol les pieds invisibles des brises,
Et nous nous promènerons dans ce jardin, éprises
Et ferventes, sachant que nous devons mourir…

Nous allons au hasard de nos rêves, j’effleure
Ton col, et tes yeux sont comme un lac endormi.
Le soleil nous regarde avec des yeux d’ami,
Et nous ne songeons point à la fuite de l’heure.

Nous marchons lentement et notre ombre nous suit…
Le vent bruit avec un long frisson de traîne…
Nous qui ne parlons pas de notre mort certaine,
Avons-nous oublié l’approche de la nuit ?…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Dame des pavots
    ---------------------

    La dame des pavots souvent rêve de mort,
    Et son réveil, parfois, semble se faire attendre ;
    Et quand son regard voit le bois devenir cendre,
    Son coeur, si fatigué, ne peut plus battre fort.

    Un beau rêve nocturne est le plaisir suprême,
    Un sombre cauchemar se termine en sanglots…
    Qui voudra consoler la dame des pavots ?
    Il lui faudra compter, je crois, sur elle-même.

    Quand elle avait vingt ans, comme elle aimait courir !
    Rencontrer un bel homme au temps des douces brises,
    Parler de presque rien, se montrer fort éprise,
    Jamais, au grand jamais,ne songer à mourir…

Rédiger un commentaire

Renée VIVIEN

Portait de Renée VIVIEN

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 », est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Renée Vivien était la fille d’une mère américaine et d’un père britannique fortuné qui mourut en 1886,... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto