Poème 'Le nettoyage des carreaux n’entraîne pas forcément la propreté en amour' de Paul ÉLUARD dans 'Les Malheurs des immortels'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul ÉLUARD > Le nettoyage des carreaux n’entraîne pas forcément la propreté en amour

Le nettoyage des carreaux n’entraîne pas forcément la propreté en amour

Paul ÉLUARD
Recueil : "Les Malheurs des immortels"

Un prêtre de taille moyenne a enfermé sa jeune et jolie femme au solide bon sens dans un lieu discret pour se soustraire aux discussions interminables qui ralentissaient leur coït familier. Caché dans les lilas, le père de l’héroïne arrondit les joies enfantines de la petite bonne impénitente.

On entend chanter au loin la louange de la prisonnière couverte en tuiles qui garde devant elle des souvenirs curieusement perfectionnés.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS