Poème 'Le salon' de ATOS

Le salon

ATOS

A la craquelure d’un masque s’écrit le visage du monde.
Juste une lettre de Sienne posée sur le sourire d’une plume.
L’italique tendresse glisse sur la toile du jour.
Caresse de l’ocre sur ta bouche,
elle danse comme une vague sur un nuage de pourpre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS