Poème 'Le temple' de ATOS

Le temple

ATOS

Les temples sont en cendres
Et pourtant ils viennent prier.

Ils viennent, pressés, pour dilapider
Leurs misérables deniers.
Ils ont la ferveur de ceux qui veulent rêver.

Les temples sont en cendres
Et pourtant ils viennent prier.

Les rites sont fixés, établis, codifiés.
Ils cherchent le respect,
Emplissent leurs paniers.
Saluent les marchands,
Qui leur donnent du vent,
Qui leur volent leur temps.

Les temples sont en cendres
Et pourtant ils viennent prier.

Les icônes sont présentées,
Les chapelles protégées.
On y fait la quête,
La manche, «à votre bonté»,
On encense les idoles aux gloires dévoyées.

Les temples sont en cendres
Et pourtant ils viennent prier.

Acheter, bonnes gens,
Acheter aux marchands
Les cendres du temple
Pas la peine de vous en prier.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ATOS

Image de ATOS

Nom : SHRIQUI GARAIN

Prénom : Astrid

Naissance : non renseigné

Présentation : https://dutremblementdesarchipels.blogspot.fr/

Accéder à sa page de poésie

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto