Poème 'Les Fontaines' de Théodore de BANVILLE dans 'Sonnailles et Clochettes'

Les Fontaines

Théodore de BANVILLE
Recueil : "Sonnailles et Clochettes"

Les fontaines, les fontaines
S’élancent en gerbes hautaines
Et, lumineuses, jaillissent
Et de leurs feux s’enorgueillissent.

Leur triomphe se décore
De ton fluide éclat d’aurore,
Embrasement qui nous berces,
Et montre des couleurs diverses.

Comme en des apothéoses
Elles montent, vertes et roses,
Ou bien refont leurs toilettes
Jaunes, lilas et violettes.

Avec leurs beautés récentes,
Les fontaines phosphorescentes,
Dont le doux éclat flamboie,
Emplissent nos yeux de leur joie.

Leurs adorables féeries,
S’éblouissant de pierreries,
Mêlent, pour charmer l’artiste,
Le rubis avec l’améthyste.

Que votre eau superbe et claire
Se précipite en sa colère,
Et croisez vos incertaines
Lueurs, ô fontaines, fontaines!

Les fontaines en délire,
Ainsi qu’une orageuse lyre
Dont la corde se courrouce,
Chantent dans la nuit pâle et douce.

Dans votre gloire ingénue,
Vous montez vers la blanche nue
Par des élans grandioses,
Fontaines qui roulez des roses!

Splendeurs que l’ombre importune,
En vos jets baisés par la lune,
Dont les blancs luisants ruissellent,
Mille diamants étincellent.

Divinement somptueuses,
Vous brillez, eaux voluptueuses,
Comme l’acier clair d’un glaive,
Et vous êtes des fleurs de rêve.

Car vos grands et purs calices
Ont plus de suaves délices,
Plus de tendresse et de flammes
Que les chers désirs de nos âmes.

O flots jaillissants, lumières,
Caresses de roses trémières,
Votre beau vol énergique
Est fait pour la forêt magique,

Et l’amazone Hippolyte
Blonde comme une chrysolithe,
Écouterait, près d’Athènes,
Les mélodieuses fontaines.

25 juin 1889.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Théodore de BANVILLE

Portait de Théodore de BANVILLE

Etienne Jean Baptiste Claude Théodore Faullain de Banville, né le 14 mars 1823 à Moulins (Allier) et mort le 13 mars 1891 à Paris, est un poète, dramaturge et critique français. Célèbre pour les « Odes funambulesques » et « les Exilés », il est surnommé « le poète du... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto