Poème 'Les malles' de ATOS

Les malles

ATOS

Les malles de mon esprit
ont l’air qui réfléchit,
une cigarette,et les deux pieds,
trempés dans une prairie de petits nuages gris
Autour d’un globe,
elles cernent ce qui se X
dans un regard de lames de verre.
Les malles de mon esprit sont des boites vides
qui, d’un soir, ont débarqué
sans crier gare
aux ailes des sirènes blanches d’un port.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS