Poème 'L’Iroquoi' de Claudel

L’Iroquoi

Claudel

Il errait dans les brumes du fleuve
à la recherche des siens

son voyage fut dur et long
fuir l’étranger, fuir la France
traverser l’océan
retrouver son monde

revoir le golfe, les îles, le fleuve
revoir sa bourgade, sa famille
sa maison longue, son wigwam
revivre la pêche, la chasse

au loin, une île ! un cap !
un mirage ?
le voyage achève
c’est bientôt la fin

tout près, une odeur
une fumée, des voix
un canoë dans la baie
il revit ses deux fils

il errait dans les brumes du fleuve
à la recherche des siens

près de Stadaconé
l’esprit de Donnacona
entra dans la terre…
sa terre natale.

(Série : prose laurentienne)

Donnacona était le chef du village iroquoien Stadaconé. Il fut emmené de force en France par l’explorateur français Jacques Cartier ; il ne revint jamais aux Amériques.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Février 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Claudel

Image de Claudel

Nom : Lachapelle

Prénom : Claude

Naissance : non renseigné

Présentation : Je suis né au Canada à Drummondville dans la province de Québec. J'ai composé 250 pièces musicales pour différents instruments de l'orchestre. Depuis 1992, j'ai réalisé 20 CD (non-commercial).

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS