Poème 'Littérature' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Littérature

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

Je voudrais aujourd’hui écrire de beaux vers
Ainsi que j’en lisais quand j’étais à l’école
Ça me mettait parfois les rêves à l’envers
Il est possible aussi que je sois un peu folle

Mais compter tous ces mots accoupler ces syllabes
Me paraît un travail fastidieux de fourmi
J’y perdrais mon latin mon chinois mon arabe
Et même le sommeil mon serviable ami

J’écrirai donc comme je parle et puis tant pis
Si quelques grammairien surgi de sa pénombre
Voulait me condamner avec hargne et dépit
Il est une autre science où je puis le confondre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Je suis obligée de l'apprendre (je suis en 3ème) elle est relou cette poésie elle m'apporte que des malheurs... mais elle est jolie

  2. Oui moi aussi je suis obligé de l apprendre

  3. Moi je suis en 5 eme

  4. Moi aussi je doit apprendre ce poème pour les cours

  5. Moi je suis en 5 eme,je dois la recopier et l'apprendre pour la semaine prochaine.
    C'est relouer.

  6. bien que l'amour et la passion nous guide ... les vers nous endurcies la foie ...

  7. Moi je dois l apprendre pour le bac

  8. Moi je dois l'apprendre je suis en 5e et si je ne la connais pas je suis coller

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto