Poème 'Mes-illussions' de PhulanKile

Mes-illussions

PhulanKile

H
Sexe
Cache
Vie de trépas
blesse
les jours gras
Germe humaine
Si pleine
Œdipe pleure
Sur ma vie de branleur
Rien ne m’assouvis
Pas même mes illusions d’esprit.
Je me tue doublement,
Triplement.
Par l’inconscience d’être au monde,
De l’esprit qui me taraude
Des douloureux arbitraires,
Des comportements solitaires
N’offrant que des misères
Trop solaires,
A peine préhendables
……….La bite en l’air,
Je cri mon faire
D’une mort certaine
Appelée de moi-même.
Est ce pour cela
Que personne ne voudra
Me sauver,
Me faire vivre,
Une épopée,
La seule vraie, fin ivre.

Drogue déchéante!
Déchet de plus à l’abri
Derrière ces douloureuses rentes
Tristes lambeaux d’ennui
Ténébreux, végétatifs,
Déchiquetés en putrides excès
Victorieusement interrogatif
Devant ceux que j’aimais.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS