Poème 'Morale' de Charles CROS dans 'Le coffret de santal'

Morale

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

Pour le tombeau de Théophile Gautier

Orner le monde avec son corps, avec son âme,
Etre aussi beau qu’on peut dans nos sombres milieux,
Dire haut ce qu’on rêve et qu’on aime le mieux,
C’est le devoir, pour tout homme et pour toute femme.

Les gens déshérités du ciel, qui n’ont ni flamme
Sous le front, ni rayons attirants dans les yeux,
S’effarant de tes bonds, lion insoucieux,
T’en voulaient. Mais le vent moqueur a pris leur blâme.

La splendeur de ta vie et tes vers scintillants
Te défendent, ainsi que les treize volants
Gardent rose, dans leurs froufrous, ta Moribonde.

Elle et toi, jeunes, beaux, pour ceux qui t’auront lu
Vous vivrez. C’est le prix de quiconque a voulu
Avec son corps, avec son âme orner le monde.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Avec quoi, beau rimeur, sinon avec ton âme,
    Orneras-tu les murs de tes sombres milieux,
    Pour enchanter les mots, ce que l'on fait de mieux,
    C'est le coeur palpitant d'un homme ou d'une femme.
    *
    Ainsi, tous les matins, tu entretiens la flamme ;
    Tu vois l'alexandrin surgir devant tes yeux,
    Cependant que ton front demeure insoucieux,
    N'étant accoutumé à s'adresser un blâme.
    *
    Même si l'univers est parfois désolant,
    Tu sais le célébrer, de ton verbe volant,
    Ta langue n'étant point, dans ton bec, moribonde.
    *
    J'ai souri à tes vers lorsque je les ai lus,
    Et rempli d'ambition, à mon tour, j'ai voulu
    Devenir à mon tour un barde en ce bas monde.

  2. Retouche : remplacer le "à mon tour" de l'avant-dernier vers
    par "un beau jour".

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto