Poème 'Narcisse et Echo' de ATOS

Narcisse et Echo

ATOS

Je ne crois pas aux dieux parce que je sais l’homme fait de lui même,
et quand bien même si en tout homme il existait l’essence d’un dieu
alors je ne me prosternerais devant aucun homme
car je me reconnais par mon esprit et par ma forme l’égale des dieux.
Puis je croire en l’homme ou bien faire confiance aux dieux ?
Devant ce miroir, je ne crois pas qu’il existe une réponse,
et quand bien même une réponse résiderait en quelque dieu
il se trouve que la question viendrait toujours de l’homme.
Celui qui interroge a toujours plus de force que celui qui répond.
Je ne méprise aucun dieu , aucun homme,
je ne soumets personne à la question et je n’attends aucune réponse d’un dieu.
Je vois simplement en miroir la folie des hommes dans le silence de leur dieux.

"La métamorphose de Narcisse" - Salvador Dali

"La métamorphose de Narcisse" - Salvador Dali

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS