Poème 'Nocturne d’une nostalgie' de Aimé CÉSAIRE dans 'Ferrements'

Nocturne d’une nostalgie

Aimé CÉSAIRE
Recueil : "Ferrements"

rôdeuse

oh rôdeuse

à petits pas de cicatrice mal fermée
à petites pauses d’oiseau inquiet
sur un dos de zébu

nuit sac et ressac

à petits glissements de boutre
à petites saccades de pirogue
sous ma noire traction à petits pas d’une goutte de lait

sac voleur de cave
ressac voleur d’enfant

à petite lampe de marais

ainsi toute nuit toute nuit
des côtes d’Assinie des côtes d’Assinie

le couteau ramène sommaire

toujours

et très violent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. A vous de partage se poème

    SANS FAMILLE

    Pauvre, je suis ! D’être ORPHELIN.
    Végéter, dans le néant pesant ;
    Tel un foulard enroulé par le vent
    Sans secours aucun ni soutien
    C’est cela ma dose de THE au quotidien.

    La rue, pavane-je mon être
    La rage au ventre,
    Recherchant mieux êtres,
    Eloignant, ainsi le tendre être
    Que je suis au profit d’un personnage piètre.

    …Souvent, rien
    A trouver dans béantes et riantes
    Poubelles, quasi remplies d’ordures
    Ainsi que nourriture pour suture ;

    Parfois, m’arrive t-il de faire la plonge,
    A autrui ou quémander
    Sans vergogne la charité.
    Assouvir de certains désirs flammes
    Me rongeant
    L’âme ;
    Parfois m’arrive t-il,
    Tel le Malin des malins
    D’agir aussi étancher tant
    Soit peu de s’autres quelconques faims
    M’accablant et donnant
    De coups de poings
    Sans mots dires.

    Gardien de mon TEMPLE
    Singulier, le chaud et l’avalanche
    A la belle ETOILE ou au SOLEIL
    Difficile qu’AMPLE,
    Qui est géré par mes soins sans joie.

    Sans famille ! DURE dure d’être ;
    Sans parent, ainsi d’attache ni de réveil.
    Cœur pendant,
    Entre le radieux et malheureux
    Loin d’errer dans
    Un mirage ; ose-je me psalmodier un devenir
    Radieux

    A: HECTOR MALO
    PATRICK HENDRICKX

Rédiger un commentaire

Aimé CÉSAIRE

Portait de Aimé CÉSAIRE

Aimé Fernand David Césaire, est un poète et homme politique français de Martinique, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France. Il est l’un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu. Aimé Césaire faisait partie, d’une famille de sept... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto