Poème 'On descendrait, si vous l’osiez' de Paul-Jean TOULET dans 'Contrerimes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul-Jean TOULET > On descendrait, si vous l’osiez

On descendrait, si vous l’osiez

Paul-Jean TOULET
Recueil : "Contrerimes"

On descendrait, si vous l’osiez,
D’en haut de la terrasse,
Jusques au seuil, où s’embarrasse
Le pas dans les rosiers.

D’un martin pêcheur qui s’élance
L’éclair n’a que passé ;
Et la source ; à son pleur glacé,
Alterne un noir silence.

L’Angélus, dans le couchant roux,
Comme un parfum s’efface.
Lilith, en détournant sa face,
A tiré les verroux.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto