Poème 'Paysages métaphysiques – Nénuphares' de Armand SILVESTRE dans 'Les Renaissances'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Armand SILVESTRE > Paysages métaphysiques – Nénuphares

Paysages métaphysiques – Nénuphares

Armand SILVESTRE
Recueil : "Les Renaissances"

Sur l’eau morte et pareille aux espaces arides
Où le palmier surgit dans les sables brûlants,
Le nénuphar emplit de parfums somnolents
L’air pesant où s’endort le vol des cantharides.

Sur l’eau morte à l’aspect uni comme les flancs
D’une vierge qui montre aux cieux son corps sans rides,
Le nénuphar, nombril des chastes néréides,
Creuse la lèvre en fleur de ses calices blancs.

Sur l’eau morte entr’ouvrant sa corolle mystique,
Le nénuphar apporte un souvenir antique :
— Vénus marmoréenne, éternelle Beauté,

Ton image me vient de l’immobilité,
Et sous ton front poli je vois tes yeux de pierre,
Comme les nénuphars profonds et sans paupière.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Quatre saisons, quatre fleurs
    -----------------------------------------

    Le nénuphar de sable aimait l'obscurité ;
    De gueules, son comparse était vraiment splendide ;
    D'hermine, leur cousin prenait des airs morbides.
    Le nénuphar d'argent embellissait l'été.

    Ils ne venaient pas tous aux endroits souhaités ;
    Au bord de leur étang, le sol parfois aride
    Faisait le désespoir de l'ondine timide
    Dont j'aimais la tendresse et l'immobilité.

    Aucunement, vois-tu, de préférence n'ai-je
    Pour un jour de soleil ou pour un jour de neige :
    De l'ondine, jamais ne varie la pâleur.

    La feuille de sinople accueille une grenouille
    À peine distinguée, tant la brume la brouille ;
    Du fier printemps, déjà, se montre la couleur.

Rédiger un commentaire

Armand SILVESTRE

Portait de Armand SILVESTRE

Armand Silvestre, ou Paul-Armand Silvestre, est un écrivain français, romancier, poète, conteur, librettiste et critique d’art, né le 18 avril 1837 à Paris, mort le 19 février 1901 à Toulouse. Armand Silvestre naît le 18 avril 1837 à Paris. Fils d’un magistrat parisien, il est d’abord destiné à la... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS