Poème 'La porte était ouverte' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > La porte était ouverte

La porte était ouverte

ATOS

La porte était ouverte,
le soleil la caressait
et dans la fraicheur
de son reflet une ombre reposait.

A son cou, une liane de vie se précisait,
Invitant la lumière à la dessiner.

Une mèche abandonnée suivait la courbe de ce camée,
et ces perles de rosée me rappelait l’été qui étincelait.

La porte était ouverte,
Le soleil la poudrait,
Et je la respirais.

Les lames des persiennes peignaient sur sa chair
Les rayons d’un soleil qui se perdait.

A mes tempes, en son silence,
une larme d’argent s’étirait ,
soulignant la courbe d’un sein à l’épine de sang.

A sa gorge , la fontaine d’une soie se déversait.
La phanie de cette peau me jetait de mystère en délice.
En son centre je voyais le monde respirer.
Je comprenais la cadence
de ce rythme qui me répondait.

Un gemme d’ébène m’offrait un rouge immense.
Et son soleil nous baignait.

Dans ce vortex d’évidence, je saisis la Beauté.

La porte était ouverte
Et je la refermai.

Carré de soie Tiger World rouge - Christian Lacroix

Carré de soie Tiger World rouge - Christian Lacroix

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ATOS

Image de ATOS

Nom : SHRIQUI GARAIN

Prénom : Astrid

Naissance : non renseigné

Présentation : https://dutremblementdesarchipels.blogspot.fr/

Accéder à sa page de poésie

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto