Poème 'Pyramides' de Claudel

Pyramides

Claudel

A
La
Nuit
Tombée
La grande
Pyramide de
Khéops dégage
Une extraordinaire
Force magnétique et
Transcende au-delà de la
Terre une énergie cosmique
Aux secrets confins de l’Univers

Ô
Toi
Gizeh
Snéfrou
Mykérinos
Hatchepsout
Toutânkhamon
Khéops, Khéphren
Thoutmôsis, Apophis
Ramsès II, Djoser, Téti
Néferkarê, Akhénaton, Aÿ
Mentouhotep, Arsès, Séthi II
Ptolémée I, Cléopâtre, Césarion
Grands pharaons d’Égypte, le Nil
Coule dans vos veines ; Aton, Osiris
Amon et Isis vous invitent au royaume
Des divinités où l’amour, l’art, la musique
La beauté, la joie et l’extase vous attendent
Votre langue sera le gouvernail de votre navire
Mais le silence sera plus utile qu’un flux de paroles
Là, suivez votre cœur aussi longtemps que vous vivrez

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / septembre 2021

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS