Poème 'Quand ce brave séjour, honneur du nom Latin' de Joachim DU BELLAY dans 'Les antiquités de Rome'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Quand ce brave séjour, honneur du nom Latin

Quand ce brave séjour, honneur du nom Latin

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les antiquités de Rome"

Quand ce brave séjour, honneur du nom Latin,
Qui borna sa grandeur d’Afrique et de la Bise,
De ce peuple qui tient les bords de la Tamise,
Et de celui qui voit éclore le matin,

Anima contre soi d’un courage mutin
Ses propres nourrissons, sa dépouille conquise,
Qu’il avait par tant d’ans sur tout le monde acquise,
Devint soudainement du monde le butin :

Ainsi quand du grand Tout la fuite retournée,
Ou trente-six mille ans ont sa course bornée,
Rompra des éléments le naturel accord,

Les semences qui sont mères de toutes choses
Retourneront encore à leur premier discord,
Au ventre du Chaos éternellement closes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Griffons médusés
    ---------------------

    Tu surviens, les griffons en perdent leur latin :
    Ils trouvent que ton souffle est froid comme la bise.
    Ces pauvres animaux, qui n’ont pas de chemise,
    Se mettent à trembler, dans le petit matin.

    Aussi, leur désarroi fait rire les lutins
    Dont l’âme, par tes yeux, fut ravie et conquise ;
    Tu méduses les gens, c’est une chose acquise,
    Mais en tireras-tu le plus léger butin?

    Gorgone, sans répondre, au logis retournée,
    Pense qu’elle a bientôt terminé sa journée ;
    De butin, pas une ombre, elle en est bien d’accord.

    Puis quand, le soir venu, sont ses paupières closes,
    Elle croit voir, aux murs de sa chambrette rose,
    Les griffons médusés, improbable décor.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto