Poème 'Qui niera, Gillebert, s’il ne veut résister' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Qui niera, Gillebert, s’il ne veut résister

Qui niera, Gillebert, s’il ne veut résister

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Qui niera, Gillebert, s’il ne veut résister
Au jugement commun, que le siège de Pierre
Qu’on peut dire à bon droit un paradis en terre,
Aussi bien que le ciel, n’ait son grand Jupiter ?

Les Grecs nous ont fait l’un sur Olympe habiter,
Dont souvent dessus nous ses foudres il desserre :
L’autre du Vatican délâche son tonnerre,
Quand quelque roi l’a fait contre lui dépiter.

Du Jupiter céleste un Ganymède on vante,
Le tusque Jupiter en a plus de cinquante :
L’un de nectar s’enivre, et l’autre de bon vin.

De l’aigle l’un et l’autre a la défense prise,
Mais l’un hait les tyrans, l’autre les favorise :
Le mortel en ceci n’est semblable au divin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sur le trône
    -------------

    Le père Dupanloup, vêtu en majesté
    Des habits que jadis porta l'apôtre Pierre,
    Prend garde de ne rien laisser traîner par terre
    Et que son suspensoir reste bien ajusté.

    Sur son trône, il savoure un repos mérité,
    Sachant qu'il s'est livré, sous la clarté lunaire,
    À des ébats, dit-on, plutôt spectaculaires,
    Au gré de son désir toujours ressuscité.

    Ô Félix, à bon droit la chronique te vante :
    Les nonnes du palais, qui sont plus de cinquante,
    Ne disent que du bien de tes pouvoirs divins.

    Mais tu rends à présent tes devoirs à l'Église ;
    Et, selon l'habitude en ta jeunesse prise,
    Tu vides le calice empli du meilleur vin.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto