Poème 'Renouveau' de Louis-Honoré FRÉCHETTE dans 'Feuilles volantes'

Renouveau

Louis-Honoré FRÉCHETTE
Recueil : "Feuilles volantes"

Mais il en est de nous comme de toute fleurs.
Émile Diaz.

Regardez mourir la rose épuisée!
Plus de frais parfums, plus d’éclat vermeil…
Pour rendre la vie à la fleur brisée,
Que faudrait-il donc? – Un peu de rosée,
Un peu de soleil.

De même, ici-bas, la vie a des stages,
Où, meurtri, froissé, le coeur se flétrit;
Ainsi que la fleur, l’âme a ses orages: -
Mais qu’un doux rayon tombe des nuages,
Et tout refleurit!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Que vienne cet automne, et que nos amours mortes
    Dans le fond de nos coeurs deviennent souvenirs.
    Les jours seront plus courts, et moins forts nos désirs,
    Et sur notre chagrin nous fermerons nos portes.

    Et l’automne a ses fleurs, mais au fond, peu importe :
    Rien n’oblige à les voir, rien n’oblige à sortir,
    Ni à voir les oiseaux qui vont bientôt partir
    Où le grand vent du Nord vivement les emporte.

    Que dans nos deux jardins poussent les mêmes fleurs,
    Ou qu’il n’y en ait pas deux de la même couleur,
    L’automne très bientôt tuera leur corps qui tremble.

    Une fleur aplatie aux pages d’un roman,
    Au printemps revivrait ? Je ne vois pas comment.
    Pourtant, je sens sa vie dans mon coeur, il me semble.

Rédiger un commentaire

Louis-Honoré FRÉCHETTE

Portait de Louis-Honoré FRÉCHETTE

Louis-Honoré Fréchette (16 novembre 1839 – 31 mai 1908), poète, dramaturge, écrivain et homme politique, est né à St-Joseph-de-la-Pointe-Lévy (Lévis), Québec, Canada. Bien que son père, entrepreneur, soit analphabète, il étudie sous la tutelle des Frères des écoles chrétiennes. De 1854 à 1860, il fait ses études... [Lire la suite]

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS