Poème 'Romance' de Charles CROS dans 'Le coffret de santal'

Romance

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

A Philippe Burty

Le bleu matin
Fait pâlir les étoiles.
Dans l’air lointain
La brume a mis ses voiles.
C’est l’heure où vont,
Au bruit clair des cascades,
Danser en rond,
Sur le pré, les Dryades.

Matin moqueur,
Au dehors tout est rose.
Mais dans mon coeur
Règne l’ennui morose.
Car j’ai parfois
A son bras, à cette heure,
Couru ce bois.
Seule à présent j’y pleure.

Le jour parait,
La brume est déchirée,
Et la forêt
Se voit pourpre et dorée.
Mais, pour railler
La peine qui m’oppresse,
J’entends piailler
Les oiseaux en liesse.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Dès le matin,
    Nous traçons des poèmes.
    Ami lointain,
    Dis-nous si tu les aimes ;
    Car ils ne sont
    Que d'humbles amusettes
    Où l'on répond
    À cent autres poètes.

    Brave lecteur,
    Si de tels jeux t'amusent,
    C'est de tout coeur
    Que j'invite ta muse
    À composer
    Quelques couplets splendides.
    Il faut oser !
    Ne sois donc pas timide.

Trackbacks
  1. L’amour et la souffrance | Pays de poésie

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto