Poème 'Sacrés coteaux, et vous saintes ruines' de Joachim DU BELLAY dans 'Les antiquités de Rome'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Sacrés coteaux, et vous saintes ruines

Sacrés coteaux, et vous saintes ruines

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les antiquités de Rome"

Sacrés coteaux, et vous saintes ruines,
Qui le seul nom de Rome retenez,
Vieux monuments, qui encor soutenez
L’honneur poudreux de tant d’âmes divines :

Arcs triomphaux, pointes du ciel voisines,
Qui de vous voir le ciel même étonnez,
Las, peu à peu cendre vous devenez,
Fable du peuple et publiques rapines !

Et bien qu’au temps pour un temps fassent guerre
Les bâtiments, si est-ce que le temps
Oeuvres et noms finablement atterre.

Tristes désirs, vivez doncques contents :
Car si le temps finit chose si dure,
Il finira la peine que j’endure.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. La cruche et l’anticruche
    -------------

    Dans un reflet, l’anticruche on devine.
    Craignez son eau, car si vous en prenez,
    De cauchemars vous serez malmené ;
    L’eau de la cruche est pure et cristalline.

    Pourquoi ces deux sont-elles ainsi voisines ?
    Or, de cela, si vous vous étonnez,
    L’explication, je pourrai la donner,
    Ou tout du moins, celle que j’imagine.

    Ces deux objets, rapportés d’une guerre
    Dans les fourgons d’un voyageur du temps,
    Ne viennent point de la planète Terre.

    L’explorateur les a payés comptant
    Pour les poser dans cette devanture
    En souvenir de sa belle aventure.

  2. La cruche et l’anticruche
    ---

    « Pourquoi ces deux sont-elles des voisines ? »

    (cinquième vers).

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS