Poème 'Subdivision' de ATOS

Subdivision

ATOS

J’aime les dominos de marbre
Le pré des sages tombeaux
La constance des allées,
Et le calme du cyprès

J’aime les étranges prénoms,
les destins sacrifiés
aux visages inconnus
Les tragédies étranges
Et les épitaphes mortelles.

O promenade funeste,
Promesse d’éternel
Odeur du buis
A l’ ombre des gisants.

La supplique des anges
bruisse parmi le lierre.
Un colosse cénotaphe
veille sur chaque cortège.
Les stèles ainsi s’étendent.
O glorieuses funérailles
Des caveaux en épousailles!

Le repos viendra à qui sait l’entendre.

Écoute le givre saisir le marbre,
La plainte des fers des chapelles,
et les sanglots des aimantes

Le repos viendra à qui sait l’attendre.

Guette la course des bruyères
Et la danse des abeilles
Le silence est un tapis de fleurs,
Quel sera le goût de son miel?

Au jardin du souvenir,
ossuaire et cinéraires
accueillent le pénitent.

J’aime le calme des cimetières,
L’ irrévocable sentiment
Qui me tient si près des vivants.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS