Poème 'Tout effrayé de ce monstre nocturne' de Joachim DU BELLAY dans 'Les antiquités de Rome'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Tout effrayé de ce monstre nocturne

Tout effrayé de ce monstre nocturne

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les antiquités de Rome"

Tout effrayé de ce monstre nocturne,
Je vis un corps hideusement nerveux,
A longue barbe, à longs flottants cheveux,
A front ridé et face de Saturne :

Qui s’accoudant sur le ventre d’une urne,
Versait une eau, dont le cours fluctueux
Allait baignant tout ce bord sinueux
Où le Troyen combattit contre Turne.

Dessous ses pieds une louve allaitait
Deux enfançons : sa main dextre portait
L’arbre de paix, l’autre la palme forte :

Son chef était couronné de laurier.
Adonc lui chut la palme et l’olivier,
Et du laurier la branche devint morte.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Murs du temple
    ---------------------

    Pour composer cette oeuvrette nocturne,
    Je m’introduis au temple fastueux
    Où sont venus des esprits monstrueux,
    Adorateurs des glyphes de Saturne :

    C’est cette nuit que le dieu taciturne
    Écrit au mur, d’un doigt majestueux,
    Un aphorisme aux effets fructueux ;
    Pour voir cela, j’ai délaissé ma turne

    Avec ma plume et mon petit carnet.
    Il est minuit. Une agitation naît :
    Le dieu survient, que nul garde n’escorte,

    Trempe l’index dans un grand encrier,
    Trace deux mots, sans se faire prier...
    Mots très obscurs, en une langue morte.

  2. ''Trace deux mots, sans se faire prier...''*

    Done ?

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto