Poème 'Un Aède' de Hamid54

Un Aède

Hamid54

Par son grand courage et ses références justes,
Il anima les cœurs, les esprits endormis.
S’en vont, encore loin, ces joyaux humanistes ;
Ces chants laborieux, ces textes affermis.

Il était un ténor, marqua son temps d’insignes ;
Ami des miséreux, fermement engagé,
L’ont souvent exalté, de très bons amis dignes ;
Chanta la liberté et le droit partagé.

Symbole, il en fut un, pour ses fans, un modèle,
Connu la censure et baptisé : le maudit.
Au nom de ses concepts, il trépassa fidèle ;
Sans se couvrir d’écu, il brava ‘’l’interdit’’.

De son verbe aiguisé, formula tous ses dires,
Ce que les sans-langues, reproduisaient tout bas.
Il faudrait bien qu’un jour, les pleurs changent en rires ;
Qu’en face à plus puissant ne descendit les bras.

Vit encore sa voix versant telles des trombes,
Des échos pleins d’espoir, le temps répand le bruit,
Ecoutez ces refrains qui remontent des tombes,
De l’immortalité qu’un mortel ne détruit.
__________________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS