Poème 'A cette heure où le désir s’éteint!' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > A cette heure où le désir s’éteint!

A cette heure où le désir s’éteint!

guillaumePrevel

Me voilà malheureusement arrivé
À cette heure où le désir s’éteint
Les tempes sont blanchies et ont durci le teint
Tandis que le front mélancoliquement s’est ridé

Jeunesse, compagne des origines pourquoi m’abandonner
Si tôt sur le bord du chemin?
N’ai je pas droit encore à bon nombre de lendemains
À vivre sereinement et à partager?

Vie étrange qui nous est prêtée
Pour être aussitôt reprise
Comme un cadeau offert par méprise!

Soit! C’est ainsi! je n’ai rien à blâmer
Si ce n’est le peu de temps
Que l’on vit en aimant!

2 septembre 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS