Poème 'Battement' de ATOS

Battement

ATOS

Entre les allées, ton visage cisèle le miroir de mes pensées.

La lumière ne projette aucun secret tu sais

c’est un papillon qui ouvre et referme la parole,

le tremblement d’une image qui saisit l’inhabité.

Entre les allées, le jour se lève à mes côtés

et la lumière est belle tu sais,

belle, à en caresser l’empreinte de ce sourire que tu as laissé.

Poème préféré des membres

leutcha a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Merci pour ce merveilleux poème sur la lumière qui n'a pas de secret et la parole " qui saisit l'inhabité" ! ô le beau miracle des mots !

  2. Merci pour ton écoute Leutcha.

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS