Poème 'Bien que Fortune en haut degré te range' de Pontus de TYARD dans 'Les erreurs amoureuses'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Pontus de TYARD > Bien que Fortune en haut degré te range

Bien que Fortune en haut degré te range

Pontus de TYARD
Recueil : "Les erreurs amoureuses"

Bien que Fortune en haut degré te range
Dessus sa roue, et combien que Nature
Pour t’embellir sur toute créature,
Te fasse luire en cette beauté d’Ange,

Si ne dois-tu dépriser la louange
Que tu reçois de moi, car l’écriture,
Plus que beauté mortelle, beaucoup dure :
L’écrit demeure, et fortune se change.

Crois que vieillesse enfin arrivera,
Laquelle, ou bien la mort, te privera
De ces doux traits dont mon coeur tu allumes,

Mais soient les coeurs amants réduits en cendre,
Si se feront encor par tout entendre
Les beaux écrits des amoureuses plumes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Pontus de TYARD

Portait de Pontus de TYARD

Pontus de Tyard (ou de Thiard), seigneur de Bissy, est un écrivain et poète français, né le 20 avril 1521 à Bissy-sur-Fley dans le Chalonnais et mort le 23 septembre 1605 au château de Bragny-sur-Saône. Né à Bissy-sur-Fley en 1521, d’une maison noble de Bourgogne, Pontus de Tyard aura su au cours de sa longue vie... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS