Poème 'Cannibalistique' de ATOS

Cannibalistique

ATOS

C’est la mort que je mange !
De mes mains, j’ excise sa peau.
C’est dans mes larmes qu’elle rend son âme.
Dans le feu, c’est la mort que je partage.
Regarde comme je l’absorbe.
En moi elle revient à la vie.
Je mords la mort dans l’âme
Et son silence me fait beau !

Je suis Egal !
Tu es si blanc
dedans tes os !

Oui,
Je suce la moelle du troupeau,
et je n’ai faim d’aucun mal.

Et toi ? humain en Mal !
De quoi nourris tu ta peau ?

Tu me traites, et tu me blesses
Tu te joues de mes os.
Tu exiges mon âme
Par le feu
Tu marques ton bétail .

C’est la vie que tu dévores
En toi elle ne connaît que la mort.

Frappe moi peut être encore…
De tous mes yeux je te dévore !

C’est ça qui me rend fort :
Je suis vivant
Et toi , tu es la mort.


à mon amie, Jane, pour le chemin que nous partageons.

Peinture de "VALOU" - "Le corps, une quête perpétuelle" - 2013 - Lumière de Jade

Peinture de "VALOU" - "Le corps, une quête perpétuelle" - 2013 - Lumière de Jade

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS