Poème 'Ce n’est pas la poésie qui…' de Paul ÉLUARD dans 'Répétitions'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul ÉLUARD > Ce n’est pas la poésie qui…

Ce n’est pas la poésie qui…

Paul ÉLUARD
Recueil : "Répétitions"

Avec des yeux pareils
Que tout est semblable
École de nu.
Tranquillement
Dans un visage délié
Nous avons pris des garanties
Un coup de main aux cheveux rapides
La bouche de voluptueux inférieur joue et tombe
Et nous lançons le menton qui tourne comme une toupie.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Vois les yeux de l'artiste et les yeux du modèle :
    Chaque regard pour l'autre a des reflets fidèles.

    Il veut dire le corps, sans aucun vêtement,
    Tel qu"en une chambrette il dort tranquillement.

    Légèreté du trait, finesse du visage
    Indifférent aux bons et aux mauvais présages.

    Peignant la chevelure en un revers de main,
    Il soigne le tracé du sourire carmin.

    Il croque le menton qui a dansé de rire,
    Comme une toupie danse aux accords de la lyre.

Rédiger un commentaire

Paul ÉLUARD

Portait de Paul ÉLUARD

Paul Éluard, de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis – 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont ), est un poète français. C’est à l’âge de vingt et un ans qu’il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et est l’un des... [Lire la suite]

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto