Poème 'Cheveux d’Ange' de Raymond RADIGUET dans 'Les Joues en feu'

Cheveux d’Ange

Raymond RADIGUET
Recueil : "Les Joues en feu"

Des anges chauves tissent les fils de la vierge. Toile
d’araignée, l’étoile du désespoir.

Mouches enivrées, joueurs de tennis, malgré les filets, malgré l’azur insolent qui nous limite, continuons à charmer les lectrices des magazines anglais.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS