Poème 'Comme la vague qui vient mourir sur la plage' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Comme la vague qui vient mourir sur la plage

Comme la vague qui vient mourir sur la plage

guillaumePrevel

Comme la vague qui vient mourir sur la plage
Je viendrai caresser de mes mains tes hanches
Qui auront cette nuit l’aspect des dunes blanches
Sous la lueur spectrale de la lune sauvage

Mon cœur battra alors très fort
Sous la carapace dure de ma poitrine
Qui sera de la tienne cette nuit voisine
Tant que durera l’amour et ses efforts

Au matin, la baie et la plage nues
Verront mon corps s’éloigner
Des dunes souples et du gouffre moiré

Où naissent les plus folles et suaves passions
Quelque temps avant que ne cesse l’acte de soumission
Au lever du jour et de ses premiers regrets!

16 juin 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS