Poème 'Complainte de l’époux outragé' de Jules LAFORGUE dans 'Les Complaintes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jules LAFORGUE > Complainte de l’époux outragé

Complainte de l’époux outragé

Jules LAFORGUE
Recueil : "Les Complaintes"

Sur l’air Populaire:
« Qu’allais-tu faire à la fontaine ? »

- Qu’alliez-vous faire à la Mad’leine,
Corbleu, ma moitié.
Qu’alliez-vous faire à la Mad’leine ?

- J’allais prier pour qu’un fils nous vienne,
Mon Dieu, mon ami;
J’allais prier pour qu’un fils nous vienne.

- Vous vous teniez dans un coin, debout,
Corbleu, ma moitié!
Vous vous teniez dans un coin debout.

- Pas d’chaise économis’ trois sous,
Mon Dieu, mon ami;
Pas d’chaise économis’ trois sous.

- D’un officier, j’ai vu la tournure,
Corbleu, ma moitié!
D’un officier, j’ai vu la tournure.

- C’était ce Christ grandeur nature,
Mon Dieu, mon ami;
c’était ce Christ grandeur nature.

- Les Christs n’ont pas la croix d’honneur,
Corbleu, ma moitié!
Les Christs n’ont pas la croix d’honneur.

- C’était la plaie du Calvaire, au cœur,
Mon Dieu, mon ami;
C’était la plaie du Calvaire au cœur.

- Les Christs n’ont qu’au flanc seul la plaie,
Corbleu, ma moitié!
Les Christs n’ont qu’au flanc seul la plaie!

- C’était une goutte envolée,
Mon Dieu, mon ami;
C’était une goutte envolée.

- Aux Crucifix on n’ parl’ jamais,
Corbleu, ma moitié!
Aux Crucifix on n’ parl’ jamais!

- C’était du trop d’amour qu’j'avais,
Mon Dieu, mon ami,
C’était du trop d’amour qu’j'avais!

- Et moi j’te brûl’rai la cervelle,
Corbleu, ma moitié,
Et moi j’te brûl’rai la cervelle!

- Lui, il aura mon âme immortelle,
Mon Dieu, mon ami,
Lui, il aura mon âme immortelle!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto