Poème 'Confinement' de guillaumePrevel

Confinement

guillaumePrevel

Ne vaut-il pas mieux
Une partie de belote?
Qu’un triste lit où l’on grelotte!
Mon sort, je le crois, fait bien des envieux

Même si mon corps est cloîtré
Mon âme elle se pavane
Dans les cieux de Paname
Sous le soleil, derrière la baie vitrée!

Il faut voir la beauté et le ravissement
Même dans les contrariétés
De cet étrange confinement

Amis nous respirons! nous vivons!
Remercions donc la vie!
Car d’autres, moins chanceux! bientôt mourrons!

24 Mars 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Très joli sonnet ! L'on va sûrement laisser notre mère nature respirer pour quelques semaines. Peut-être que dans le confinement, on apprendra à vivre en harmonie avec elle.

  2. un grand merci prpla1

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS