Poème 'Couleur amarante' de guillaumePrevel

Couleur amarante

guillaumePrevel

Mon cœur saigne
C’est avec ce sang
Couleur amarante
Que je t’écris
Maintenant que je m’éloigne
Irrémédiablement de la rive
Pour te dire…

Mon cœur saigne
C’est du bout du chemin
Couleur de cendre
Que je t’écris
Maintenant que le phare de la vie
s’est éteint
Pour te dire ce que je n’ai jamais
su t’expliquer…

Mon cœur meurt
C’est d’un torrent de tristesse
Couleur ciel de crépuscule
Que je t’écris
Maintenant que le navire
Se perd dans la brume
Pour te dire ce que je n’ai jamais
su t’avouer…

Mon cœur meurt
C’est d’un soleil de sanglot
Couleur de lumière humide
Que je t’écris
Maintenant que je suis aveugle
aux trésors et aux pépites d’or
pour te dire
Ce que je n’ai jamais pensé t’avouer…
Ce que tu sais déjà…
Ce que tu as toujours su…

Mais que je veux te chanter
Une ultime et première fois
Pour me faire pardonner
Avant de sombrer dans la fontaine
Buveuse de sang de l’autre monde
D’avoir été si indifférent
Envers toi qui m’as aimée
Sans commune mesure
Et te rendre ton amour
En édifiant dans mon cœur
qui meurt une statue
Avec pour unique inscription
Les mots que tu attendais de moi
« Je t’aime! Mon amour! »

Décembre 99

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS