Poème 'Couplet de l’Amant d’Opéra' de Louis ARAGON dans 'Feu de joie'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Louis ARAGON > Couplet de l’Amant d’Opéra

Couplet de l’Amant d’Opéra

Louis ARAGON
Recueil : "Feu de joie"

L’Amour tendre literie
dont mon cœur est l’édredon
trouble
Si mollement mes membres
légèrement mes lèvres
obliquement mes yeux
pour de faux ciels
que la chair et le linge
ont une même odeur
pour mon ardeur

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. S ombre est le paysage
    O ù je voudrais danser
    U ne danse sauvage,
    R eculer, avancer,
    I nventer un langage
    R ichesse à dépenser,
    E n une demi-heure...
    *
    V oilà mon corps gisant
    Effondré, comme un leurre,
    R êveur et impuissant,
    T errassé de fatigue,
    I vre et reconnaissant ;
    C oeur éclaté qu'irrigue,
    A rtériel, bondissant,
    L 'orgasme usant les digues.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS