Poème 'De grandes batailles…' de guillaumePrevel

De grandes batailles…

guillaumePrevel

Nous avons forgé nos armes
Dans le feu et les larmes

De grandes batailles s’amoncellent à l’horizon
Où l’on dresse l’affût des canons

Quelques minables et lâches tyrans
Se cachent dans leurs palais et en appellent au sang

La pluie ressemble à des pleurs
Les femmes hurlent de douleur

Et la nuit s’étend plus lourde
Et la vie devient rare et sourde

Les draps servent de grands suaires
Les caves remplacent les ossuaires

Nous avons forgé nos armes
Dans le feu et les larmes

Ainsi va le monde
Il sert la bête immonde

Et la vie remplace la mort
Et la mort remplace la vie.

13 janvier 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS