Poème 'Deux inconnus' de guillaumePrevel

Deux inconnus

guillaumePrevel

Sous le même toit
Vivent deux âmes esseulées
Que la cruelle lassitude a mortellement blessé
Silence!…plus aucune joie!…

Elles se croisent sans se reconnaître
Tant elles ont oublié volontairement
Les jours heureux, disparus si soudainement.
Ah si seulement l’amour pouvait renaître!

La cendre et la poussière recouvrent leur vie
La froide solitude occupe méchamment leur lit
Et ils se meurent de rancœur chacun de leur côté;

Comme deux parfaits inconnus!
Voici dressées entre eux les glaciales saisons qui tuent
Et où les cœurs fatigués cessent définitivement de battre!

16 février 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS