Poème 'Fifre' de Jules LAFORGUE dans 'Des Fleurs de bonne volonté'

Fifre

Jules LAFORGUE
Recueil : "Des Fleurs de bonne volonté"

Pour un cœur authentique,
Me ferais des blessures!
Et ma Littérature
Fermerait boutique.

Oh! qui me ravira!
C’est alors qu’on verra
Si je suis un ingrat!

Ô petite âme brave,
Ô chair fière et si droite!
C’est moi, que je convoite
D’être votre esclave!

(Oui, mettons-nous en frais,
Et nous saurons après
Traiter de gré à gré)

- « Acceptez, je vous prie,
« Ô Chimère fugace
« Au moins la dédicace
« De ma vague vie?… »

« Vous me dites avoir
« Le culte du Devoir?
« Et moi donc! venez voir…. »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto