Poème 'Ô, entre tes beautez, que ta constance est belle' de Etienne de LA BOETIE dans 'Vingt neuf sonnetz'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Etienne de LA BOETIE > Ô, entre tes beautez, que ta constance est belle

Ô, entre tes beautez, que ta constance est belle

Etienne de LA BOETIE
Recueil : "Vingt neuf sonnetz"

Ô, entre tes beautez, que ta constance est belle !
C’est ce coeur asseuré, ce courage constant,
C’est, parmy tes vertus, ce que l’on prise tant :
Aussi qu’est il plus beau qu’une amitié fidelle ?

Or, ne charge donc rien de ta soeur infidele,
De Vesere, ta soeur : elle va s’escartant,
Tousjours flotant mal seure en son cours inconstant :
Voy tu comme, à leur gré, les vans se jouent d’elle ?

Et ne te repent point, pour droict de ton aisnage,
D’avoir desjà choisi la constance en partaige.
Mesme race porta l’amitié souveraine

Des bons jumeaux, desquelz l’un à l’autre despart
Du ciel et de l’enfer la moitié de sa part,
Et l’amour diffamé de la trop belle Heleine.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Floraison tardive
    -------------------

    Que la branche fleurie sur ce vieil arbre est belle !
    À joliment produire il se montre constant,
    Non point pour les humains (il ne les prise tant)
    Mais pour les passereaux qui lui furent fidèles.

    Nocturne rossignol ou fugace hirondelle,
    Auprès de lui volant, sur ses rameaux chantant,
    Il sait que de ses fleurs ils se vont délectant
    Puisque le monde est beau, quand on est auprès d'elles.

    D'arbre et d'oiseau toujours est gai le voisinage ;
    L'un fort, l'autre léger, leur quotidien partage
    Les garde tous les deux dans une humeur sereine .

    Musique et floraison sont le point de départ
    D'un amour dont chacun goûte sa juste part,
    Doux comme fut jadis le coeur de Madeleine.

Rédiger un commentaire

Etienne de LA BOETIE

Portait de Etienne de LA BOETIE

Étienne de La Boétie, né à Sarlat le 1er novembre 1530 et mort à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux le 18 août 1563, était un écrivain français. Fils d’un lieutenant particulier du sénéchal du Périgord, et d’une famille de magistrats, Étienne de la Boétie grandit dans un milieu éclairé.... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto