Poème 'Flots' de ATOS

Flots

ATOS

La pluie tombe, coule et s’écoule.

Le vent frappe, claque et s’échappe.

La nuit s’étire, noircit et vient mourir.

Les ombres s’élancent, dansent, démence.

Le jour se lève, crève et s’achève.

Et moi, je nais, rêve et disparais.

Là est la question,

Là est le frisson.

Poème préféré des membres

julien06 et FAB ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS