Poème 'Ha Dieu ! que j’ai de bien alors que je baisotte' de Marc PAPILLON DE LASPHRISE dans 'L'Amour passionnée de Noémie'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Marc PAPILLON DE LASPHRISE > Ha Dieu ! que j’ai de bien alors que je baisotte

Ha Dieu ! que j’ai de bien alors que je baisotte

Marc PAPILLON DE LASPHRISE
Recueil : "L'Amour passionnée de Noémie"

Ha Dieu ! que j’ai de bien alors que je baisotte
Ma jeune folion dedans un riche lit
Ha Dieu ! que j’ai de bien en ce plaisant conflit,
Perdant mon plus beau sang par une douce flotte.

Ha Dieu ! que j’ai de bien lorsque je la mignotte,
Lorsque je la chatouille, et lorsqu’elle me rit.
Ha Dieu ! que j’ai de bien quand j’entends qu’elle dit
D’une soufflante voix :  » Mon mignon, je suis morte !  »

Et quand je n’en puis plus, ha Dieu ! que j’ai de bien
De faire la moquette en m’ébattant pour rien.
Ha Dieu ! que j’ai de bien de pinçotter sa cuisse,

De lécher son beau sein, de mordre son tétault,
Ha Dieu ! que j’ai de bien en ce doux exercice,
Maniant l’honneur blond de son petit tonneau.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Portait de Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Marc Papillon, seigneur de Lasphrise, dit aussi le Capitaine Lasphrise et parfois nommé Marc de Papillon, né près d’Amboise vers 1555 et mort vers 1599, est un poète baroque satirique et érotique français. Marc nait dans le petit fief familial de Lasphrise, dont il prendra le nom. Il tente l’aventure militaire et ses faits... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto