Poème 'Héroïnes sans médaille (guerre de 14-18)' de dutaillyphilippe

Accueil > Les membres > Page de poésie de dutaillyphilippe > Héroïnes sans médaille (guerre de 14-18)

Héroïnes sans médaille (guerre de 14-18)

dutaillyphilippe

Les femmes s’émancipaient en coupant leurs cheveux.
comme les hommes dont elles prenaient le rôle.
ce geste symbolique était tout un aveu
de l’esprit féminin qui voulait la parole.

Car c’était de leurs travaux que vivait la nation.
du produit de l’usine et de la campagne
dépendait également la détermination
des Poilus engagés sur le front de Champagne.

Dans ces temps où l’enfer semblait être éternel,
les mères demeuraient les uniques adresses
où la tête reposant sur le sein maternel,
l’enfant trouvait encor l’amour et la tendresse.

Elles avaient la fonction du père et de la mère
et étaient, à la fois, sévères et câlines
en gardant leurs espoirs dans ces années amères
où le monde chutait dans des voies sibyllines.

Chaque coup de canon de la guerre sauvage
supprimait des soldats de l’affreuse tourmente
en colorant en noir, symbole du veuvage,
les robes de mariée de leurs pauvres amantes.

Tiré d’un « siècle en légende »

15/11/1993

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS