Poème 'Il fait bon voir, Paschal, un conclave serré' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Il fait bon voir, Paschal, un conclave serré

Il fait bon voir, Paschal, un conclave serré

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Il fait bon voir, Paschal, un conclave serré,
Et l’une chambre à l’autre également voisine
D’antichambre servir, de salle et de cuisine,
En un petit recoin de dix pieds en carré :

Il fait bon voir autour le palais emmuré,
Et briguer là-dedans cette troupe divine,
L’un par ambition, l’autre par bonne mine,
Et par dépit de l’un être l’autre adoré :

Il fait bon voir dehors toute la ville en armes
Crier : le Pape est fait, donner de faux alarmes,
Saccager un palais : mais plus que tout cela

Fait bon voir, qui de l’un, qui de l’autre se vante,
Qui met pour celui-ci, qui met pour celui-là,
Et pour moins d’un écu dix cardinaux en vente.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Nef décapode
    -------------------

    Je suis nef décapode, et vogue au près serré,
    Plus fine, en vérité, que chaque nef voisine,
    Mes marins aiment vivre, et font bonne cuisine,
    Mes officiers bien mis, et propre leur carré.

    Ils ne seront jamais des bourgeois emmurés,
    Ils goûtent trop le chant de la brise divine ;
    Le vent des océans leur donne bonne mine
    Et Neptune est par eux chaque jour adoré.

    S’il leur fallait combattre, ils ont de bonnes armes,
    La vigie sur son mât leur donnerait l’alarme,
    Les pirates seraient bien marris de cela.

    Et si l’un d’entre vous pensait que je me vante,
    Je tirerais d’un coffre, où je l’ai mis à plat,
    L’honorable montant de mon acte de vente.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto