Poème 'Il me faut vivre sous d’autres latitudes' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Il me faut vivre sous d’autres latitudes

Il me faut vivre sous d’autres latitudes

guillaumePrevel

Il me faut vivre sous d’autres latitudes
Le marron boueux de la Seine
A fini de me donner la nausée et la migraine
Il faut casser les codes et l’habitude

Le vent, la pluie le monde en ruine
Tout pousse à s’abandonner aux rêves
Tourner le dos au malheur en faire la grève
Se couvrir les yeux avec une protection faite de pruine

Pour vivre mieux pour vivre heureux
Loin de ce monde aux enfers malheureux
Il me faut vivre sous d’autres latitudes

Il faut casser les codes et les habitudes
Les désastres des choses du quotidien trop rude
Loin du marron boueux de la Seine et des hommes

25 Janvier 2018

Poème préféré des membres

prpla1 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS