Poème 'Il y a peu, elle vivait encore…' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Il y a peu, elle vivait encore…

Il y a peu, elle vivait encore…

guillaumePrevel

Silencieuse elle s’est endormie dans mes bras
Son souffle régulier doucement s’est arrêté
Et son beau et juvénile visage s’est figé pour l’éternité
A cette heure terrible où sonna pour elle le glas

Il y a peu, elle vivait encore
Et chantait fièrement sa jeunesse éternelle
En errant chaque fin de semaine dans les ruelles
Animées de Paris; où elle promenait la beauté de son corps

Et pourtant cette nuit là, la haine et la folie
Se trouvait sur sa route en ennemi fatal
Et sa vie s’arrêta sous la morsure cruelle des balles
Qui troua sa fragile poitrine et son âme jolie.

20 Novembre 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS