Poème 'J’ai compris le vent' de guillaumePrevel

J’ai compris le vent

guillaumePrevel

J’ai compris le vent
Dans la solitude
Et son silence
J’ai compris le vent
Au détour d’une rue
De Paris
Abrutie par la chaleur
De l’asphalte
Irradié
J’ai compris le vent
Par son souffle
Haletant
Et par la douceur
De sa caresse
Sur mon visage
J’ai compris sa force
Dans sa présence
Invisible
Et j’ai aimé
Sa compagnie
Seule capable
D’apaiser
Mes fièvres.


21 juin 2014

Poème préféré des membres

ATOS a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS