Poème 'J’ai espéré la vie' de guillaumePrevel

J’ai espéré la vie

guillaumePrevel

Au plus loin que je me souvienne
j’ai toujours espéré la vie
La vraie
pas celle indécise et douloureuse
Qui nous laisse sur les rives du Léthé
non la vraie vie
Celle qui inonde les sens
et éveille la joie dans nos cœurs

Du plus loin que je me souvienne
j’ai presque atteint la quintessence
Et sa douceur
Mais sans en goûter la saveur
et son absolu

Aujourd’hui je reste la sentinelle
dans un désert de sentiment
Gardien d’un temps présent
qui espère vivre un peu cette vie rêvée.

16 décembre 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS